Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de vivre-ma-vie

le camp des Fourches

2 Septembre 2013 , Rédigé par vivre-ma-vie Publié dans #histoire

Sur la route de la Bonette la plus haute route intervallée d'Europe 2802 m.....

    
 link
/ Le chemin des muletiers : Histoire (sous le Link !!! )
004.JPG  
Le camp des Fourches est un casernement à 2291 m d'altitude, dans le massif du Mercantour sur la D 64, à  8
Km environ du Col de la Bonette, sur la commune de Saint-Dalmas-le-Selvage, en venant de Saint-Etienne-de-
Tinée.
Cette position centrale dans la haute vallée de la Tinée, place le camp des Fourches à 2 h de la cime de la Pelousette
et à 4 heures de marche du village de Ferrere en Italie.
 050.JPG 
Histoire du camp ;
Utilisé comme emplacement de bivouac dés les années 1890, le camp a été construit entre 1896 et 1910,
amélioré jusqu'à la seconde guerre mondiale.
063.JPG  
L'ensemble est constitué de 26 petits bâtiments dont une vingtaine quasiments identiques ayant des allures de chalets
mais qui, compte tenu de la diffèrence de matériaux utilisés, n'ont certainement pas été construits en même temps. 
061.JPG 
Casernes des Diables Bleus- L' Armée des Neiges :
Les soldats vivaient là sans hiberner. Le camp des Fourches n'était en effet pas déserté durant les longs mois
d'hiver.
Entre excursion et isolement, les hommes y subissaient la dure vie en haute montagne. Surnommés les hibernants,
ils restaient perchés à plus de 2000 m d'altitude, loin de toute civilisation pour apprendre à combattre dans les
conditions les plus rudes. 
Contemplez les pics qui entourent la caserne et imaginez ces aventuriers les franchir a ski. De retour au camp, le
froid ne les lâchait pas. Pour résister, ces soldats recherchaient des divertissements, telle la réalisation de frises sur les murs de la caserne.
Vous en voyez des exemples bien conservés dans la partie supérieur du campement, en face des panneaux du
conseil général.
052.JPG
Ils peignaient souvent avec autodérision leur quotidien.
054.JPG
L'image de ces dessins retraçant les mésaventures des skieurs débutants.
057.JPG
Repèrez ce militaire enfoncé dans la neige jusqu'au cou agrémenté de la mention
"100 % poudreuse"
Le besoin d'évasion faisait travailler l'imagination; et tout est bon pour changer de décor.
051.JPG
Comme cette représentation de Joséphine Baker avec sa célèbre ceinture de bananes.
056.JPG  
060.JPG 
066.JPG

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article